ARTICLES

Les Limites Des Tendances

Bien qu’importantes, les tendances ont toutefois une influence plus restreinte puisque toutes les tendances ne sont pas nécessairement importantes, elle s’atténuent avec le temps et puisque le futur est le domaine de l’inconnu et que les tendances sont plutôt de celui du connu, elles ne sont donc pas du futur mais pourraient servir à indiquer une piste de ce que pourrait être le futur. 

Que sont les tendances ?

Les tendances sont des vecteurs du marché, des consommateurs et de l’industrie qui ont une direction et une force (ou vélocité) et qui font référence aux modèles d’évolution d’un marché ou d’un secteur particulier au fil du temps et sont généralement déterminés par les facteurs mondiaux, les besoins humains et l’évolution des comportements des consommateurs.

Que sont les méga ou macrotendances ?

Les megas ou macro-tendances révèlent comment les consommateurs réagissent aux moteurs de changement (drivers) mondiaux et représentent les changements de paradigmes et de valeurs définis en fonction des attitudes et des comportements émergents parmi les individus à l’échelle mondiale. Ces changements sont généralement soutenus par des innovations, des produits et services, des expériences et des communications destinés aux consommateurs et entre eux et qui répondent à un besoin.

Le trendertainment

Beaucoup d’entreprises et de futurologues même utilisent les tendances pour attirer l’attention et créer une impression d’expertise quant au futur. Bien que les tendances sont importantes afin que les entreprises et marques (brands) s’adaptent aux fluctuations, demandes et caprices de leur marché, les tendances n’ont pas une valeur absolue quant au futur puisqu’elles viennent du connu et que le futur est inconnu et inconnaissable. Pour 2023 et 2024, nous avons en filière plus de 250 différents rapports de tendances. Quoiqu’utiles, les tendances suscitent davantage la pensée rapide (thinking fast) du court terme plutôt que la pensée lente (thinking slow) du long terme (Thinking Fast and Slow – Daniel Kahneman). Il faut donc bien cibler leur utilisation.

Détecter les signaux faibles

Puisque le futur est inconnu, une bonne pratique de prospective se concentre sur l’identification de signaux faibles, ces petits cailloux témoins du futur dans le présent. Les signaux faibles sont des éléments d’information apparemment aléatoire ou déconnecté qui semble à première vue être un bruit de fond, mais qui peut (le bruit) être reconnu comme faisant partie d’un mouvement significatif en le visualisant dans un cadre différent ou en le reliant à d’autres éléments d’information (How to Make Sense of Weak Signals – MIT Sloan). Enfin, on peut dire qu’un signal faible est un indicateur d’un problème potentiellement émergeant, qui pourrait devenir important dans le futur. Les signaux faibles complètent l’analyse des tendances et peuvent être utilisés pour développer des futurs alternatifs puisqu’ils tendent davantage vers l’inconnu que le connu des tendances.

FAIRE UN FUTUR

NOUS CONTACTER :

Des questions, débuter ou vous associer à l’effort.

[ FUTURE ]

The page for a Future Made In Quebec.

PARTAGER :