Enseigner La Prospective

La littératie des futurs ou la prospective en éducation

l’UNESCO soutient la littératie des futurs depuis 2012 : c’est la compétence qui permet aux personnes de mieux comprendre le rôle du futur dans ce qu’elles voient et font.

Comprendre la prospective

La prospective est la pratique consistant à anticiper les tendances, les défis et les opportunités futurs pour éclairer les décisions actuelles. Cela implique l’exploration systématique des futurs possibles, en exploitant les données, l’analyse des tendances et la planification de scénarios pour guider la planification stratégique.

Le besoin de prospective

Tel que promu par l’UNESCO, dans notre monde complexe, les défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés nécessitent des approches plus inclusives et agiles en matière de conception de politiques et de prise de décisions. Enracinée dans la discipline de l’anticipation, la littératie des futurs peut améliorer notre capacité à façonner des politiques et des systèmes qui résistent aux chocs et créent non seulement une résilience à long terme mais une capacité de croître par l’effet des chocs.

Défis mondiaux : le changement climatique, les perturbations technologiques, les changements démographiques et l’instabilité géopolitique nécessitent des stratégies proactives.

Impacts locaux : les communautés régionales et locales sont confrontées à des défis uniques qui nécessitent des pratiques de prospective adaptées pour garantir la pertinence et l’efficacité.

Survie organisationnelle : dans un marché en évolution rapide, les entreprises doivent anticiper les changements du marché pour rester compétitives.

Autonomisation individuelle : les individus peuvent mieux gérer leur carrière, leurs finances et leur vie personnelle en comprenant les tendances futures et en se préparant en conséquence.

Le besoin d’enseigner la prospective

Puisque nous agissons toutes et tous dans la conscience du futur, il est avantageux de commencer son enseignement en bas âge page de créer des citoyens en pleine possession de leur capacité naturelle de penser au fur, de prévoir, d’anticiper et d’ajuster leurs décisions et actions afin de créer leur futur espéré.

Éducation précoce en prospective

Développement de programmes : Intégrer les concepts de base de prospective et de réflexion prospective dans les programmes des écoles primaires et secondaires.

Pensée critique : encourager la pensée critique, la créativité et les compétences en résolution de problèmes dès le plus jeune âge pour favoriser un état d’esprit avant-gardiste.

L’enseignement supérieur

Programmes spécialisés : Développer des programmes de premier cycle et des cycles supérieurs axés sur la prospective, les études futures et les domaines connexes.

Approche interdisciplinaire : Promouvoir la recherche et l’éducation interdisciplinaires qui combinent des connaissances de divers domaines pour relever les défis futurs complexes.

Apprentissage tout au long de la vie : établir des programmes de formation continue qui permettent aux professionnels de rester informés des tendances et des compétences.

Conclusion 

Adopter la prospective est essentiel pour naviguer dans les complexités du 21e siècle. En nous engageant dans la prospective, nous pouvons créer des citoyennes et citoyens qui ne sont pas fragilisés par un manque d’adaptation ou de connaissance par rapport au futur, aux futurs. Cet engagement permet de créer des sociétés au moins résilientes et au mieux antifragiles qui sont capables de s’adapter, d’être avant-gardistes et de croissance post-traumatiques.